Plan d’actions 2022 du Tourisme responsable

(Publié le 07/03/22) –

Depuis quelques années, Normandie Tourisme travaille la question d’un tourisme plus responsable ; un tourisme plus respectueux, plus vertueux et plus humain. Le sujet étant de plus en plus d’actualité, nous continuons et accroissons nos efforts sur ce sujet, qui nourrit également une grande partie des réflexions de la prochaine Stratégie de Développement Touristique normande 2022-2028. 

Le développement durable est l’une des valeurs phares de la stratégie de Normandie Tourisme. Aux côtés des acteurs régionaux et départementaux, nous agissons ensemble sur le sujet. Il s’agit d’initier une réflexion globale et un changement de mentalité au sein des acteurs du tourisme. 

En interne, le tourisme responsable est un sujet transversal à tous les Pôles et services du CRT. Il ne s’agit donc pas d’une thématique à part, mais bien d’un sujet qui implique l’ensemble des filières, marchés et actions. 

Sommaire

Accroître et partager nos connaissances

Il nous semble important de suivre les évolutions (qui sont de plus en plus rapides !) sur le terrain. Nous effectuons, de ce fait, une veille sur les labels et les tendances au niveau national et international sur le tourisme responsable. 

Nous échangeons régulièrement sur le sujet avec nos partenaires habituels (Atout France, ADN, les départements, la Région, OTN etc.) mais travaillons également étroitement avec l’ADEME Normandie sur des questions spécifiques (maîtrise de l’énergie…). Nous entamons aussi des réflexions via des groupes de travail avec les départements normands, agences d’attractivité départementales et la Fédération des Offices de Tourisme de Normandie.

Les réseaux spécialisés sur le sujet comme ATD (Acteurs pour un Tourisme Durable), où nous siégeons au CA depuis octobre dernier, ou NECSTOUR (European Régions for Competitive and Sustainable Tourism), auquel nous avons adhéré début 2022, nous permettent d’échanger avec d’autres territoires et spécialistes français et internationaux sur les avancées et les bonnes pratiques.

Toutes ces données nous permettent d’apporter et de partager sur le territoire normand les informations nécessaires pour accompagner le tourisme normand dans sa transition vers un tourisme plus responsable.  

Sensibiliser et former les acteurs touristiques

Sur le territoire normand, nous engageons des opérations de sensibilisations auprès des professionnels du tourisme. Par le biais de différents outils (afterworks, conférences, webinaires, éductours…) sur des sujets divers (les labels, la RSE, les circuits courts, les mobilités, la commercialisation sur des sites spécialisés etc), nous espérons sensibiliser et former les professionnels à l’importance de s’orienter vers un tourisme plus responsable. 

Préserver nos richesses

L’attractivité touristique de la Normandie repose notamment sur ses richesses naturelles, patrimoniales et gastronomiques. Il est donc important de mettre en œuvre des actions pour protéger nos richesses en stimulant les circuits courts. Nous souhaiterions favoriser l’émergence d’une économie circulaire touristique en informant et mettant en contact les professionnels du tourisme et de l’agro-industrie normands.

A la suite de notre test avec l’application WAZE en 2021, un groupe d’échanges autour de la gestion de flux dans les sites à forte affluence devra voir le jour en 2022, afin d’échanger sur les différentes problématiques et de co-construire des solutions spécifiques, selon les territoires.

Agir pour des mobilités touristiques plus douces 

Selon le bilan des émissions de gaz à effet de serre du tourisme en France publié par l’ADEME en octobre 2021, le secteur du tourisme en France a émis 118 millions de tonnes de CO2 équivalent en 2018.

Ces émissions proviennent aux 3/4 de la mobilité des touristes. Si l’avion représente 41% du total des émissions, les autres modes de transport, la voiture en premier lieu, émettent 36% du total des émissions de CO2 du secteur touristique français. C’est particulièrement vrai en Normandie, où la voiture représente 88% des trajets des touristes français, contre seulement 8% des trajets pour le train (chiffres SDT 2018).

Afin d’agir sur les émissions de gaz à effet de serre du tourisme, il est donc indispensable d’agir sur les moyens de transport des touristes lors de leurs déplacements. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé, avec l’aide de l’ADEME, la mission Mobilités touristiques durables pour une durée de trois ans. Emilie Ursule a de ce fait rejoint l’équipe Tourisme Responsable depuis le mois d’octobre.  

Quatre axes de travail ont été définis pour cette mission :

  • Réaliser un diagnostic des mobilités accessibles aux touristes à l’échelle de la Normandie ;
  • Développer une offre de transport accessible aux touristes sur des territoires-pilotes ;
  • Communiquer auprès des touristes sur l’offre de mobilité existante ;
  • Inciter les visiteurs à utiliser des modes de transport décarbonés, via des partenariats.

Outre un état des lieux des mobilités touristiques en Normandie, et le travail régulier en concertation avec les acteurs du transport régionaux, ou locaux, l’une des actions majeures concerne la création d’offres sans voiture sur plusieurs destinations normandes.

Le programme « Normandie sans ma voiture »

En 2020-2021, le Comité Régional de Tourisme de Normandie a lancé le programme « Normandie sans ma voiture », visant à présenter des offres de séjour sans voiture clé en main. Le programme consiste à mettre en avant des propositions de séjours accessibles par les visiteurs sans utiliser la voiture individuelle et en favorisant les mobilités douces, afin de réduire l’impact carbone de leur voyage.

En partenariat avec les Offices de Tourisme, le CRT a ainsi pu rédiger et publier 43 offres week-end dans des destinations facilement accessibles en train + à pied ou en train + navette. Ces offres figurent actuellement dans la rubrique dédiée sur le site internet de Normandie Tourisme.

En 2022, suite au lancement de la mission dédiée aux mobilités touristiques au CRT, le programme se poursuit, avec pour objectif de développer une vingtaine d’offres supplémentaires. Celles-ci seront déployées sur des territoires urbains et sur des boucles d’itinérance active (randonnée à pied ou à vélo).

S’engager pour un tourisme plus humain

La notion de vacances pour tous, incluant les publics défavorisés ou les personnes en situation de handicap, est un facteur important dans une démarche vers un tourisme plus responsable. La Normandie connait beaucoup d’acteurs engagés pour un tourisme social ou dans une démarche tourisme et handicap, qui méritent d’être davantage promus. Nous souhaitons mieux faire connaître ces offres en 2022. 

Nous aimerions favoriser une meilleure connaissance par une meilleure immersion au sein des modes de vie locaux et favoriser la rencontre et le dialogue. Les expériences normandes participent à cette connaissance de par leurs marqueurs clés que sont l’authenticité, le partage et la rencontre où le local est au centre et privilégié.

La rubrique Secrets normands nous permet également de favoriser une meilleure acceptabilité du tourisme pour les habitants.

Promouvoir et communiquer sur l’offre durable en Normandie

Nos actions de promotion et communication en France comme à l’international seront de plus en plus tournées vers le sujet du tourisme responsable. 

Dans nos communications, nous montrons notre engagement et notre souhait d’aller vers un tourisme plus responsable en :

  • mettant en avant des moyens de transport bas carbone là où les solutions existent ;
  • mettant en avant des hébergements, sites de visites etc. qui s’engagent dans une démarche de développement durable ;
  • en invitant les touristes à faire attention à leur impact sur le territoire et l’environnement, sans être moralisateur ;
  • en invitant les touristes à consommer plus local ;
  • en invitant les touristes à découvrir l’ensemble du territoire afin de faire en sorte qu’un large ensemble d’acteurs locaux profitent pleinement des retombées du tourisme.

La communication sur le sujet du tourisme responsable vise à montrer au touriste son intérêt de voyager d’une manière responsable, en optant pour :

  • des voyages en train / transport public (moins cher, plus rapide, moins de stress, …)
  • des voyages à vélo / à pied (prendre le temps, mieux visiter les lieux, prendre l’air, expérientiel, …)
  • une consommation plus locale (bons produits, découverte des circuits courts, soutenir économie locale,…)
  • un hébergement engagé (moins de produits nocifs, diminuer son impact de voyage, bonne conscience…)
  • des séjours en période creuse (meilleure qualité de séjour et de visite, prix plus intéressant …)

En Normandie, on trouve plusieurs sites à grande fréquentation touristique. Sur ces sites la fréquentation des visiteurs se doit d’être maitrisée afin de protéger la nature, ses habitants et la qualité de visite pour les visiteurs, tout en maintenant l’économie touristique. C’est notre rôle de communiquer pour orienter les visiteurs sur : 

  • la meilleure période de visite dans l’année (les ailes de saison, l’hiver) ;
  • la meilleure période de visite dans la journée (tôt le matin, tard le soir, …) ;
  • d’autres types de visite (visite du Mont-Saint-Michel par exemple en traversant la baie, en kayak ou autre) ;
  • l’allongement de la durée de séjour, en insistant sur les activités / lieux de visites annexes moins connus qui peuvent prolonger leur séjour ;
  • les hébergements dans les alentours et non seulement sur site.

Nous limitons donc notre promotion active sur les grands sites phares en haute saison, sauf si nous pouvons proposer des alternatives différentes des visites habituelles. 

En basse saison, nous pouvons communiquer davantage sur ces sites phares. 

Le Développement Durable au sein du CRT

Nous avons posé les premières bases pour s’orienter vers une organisation plus durable il y a quelques années. En se basant sur les Objectifs de Développement Durable, nous avons défini nos priorités et avons créé un plan d’actions en interne. Le tri des déchets, la maîtrise de l’énergie, la politique d’achats, le changement des véhicules, la sensibilisation du personnel et le passage d’une comptabilité papier à une comptabilité numérique sont quelques volets de ce programme qui continue son évolution au quotidien, grâce à l’implication de la Green Team au sein du CRT. 

Retrouvez nos actualités sur le Tourisme responsable

Contacts :
Fabienne de Chassey
Émilie Ursule

Plans d’actions détaillés 2022

Retrouvez les plans d’actions :
du Pôle Communication,
du Pôle Marchés étrangers,
du Pôle Innovation,
du service Observatoire,
du service Technologies de l’Information et de la Communication,
de la Destination Impressionnisme,
du tourisme d’affaires

Crédit photo Canoë sur l’Eure © Maxime Coquard – Bestjobers